Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Les docteurs honoris causa 2016

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Marc Zamansky, dernier doyen honoraire de la faculté des sciences de Paris

La matérialisation de la pensée scientifique au coeur de Paris

En 1941, élève de l’école normale supérieure de la rue d’Ulm, alors qu’il est encore étudiant, Marc Zamansky entre dans la résistance en intégrant le réseau Mithridate et s'engage dans les Forces françaises libres. Il est arrêté en 1943 et ...

» En savoir +

Quelques dates

  • 1968 : éclatement de la Faculté des sciences
  • 1971 : création de "l'université Paris 6"
  • 1974 : Paris 6 devient "université Pierre et Marie Curie"
  • 2007 : "UPMC", nom officiel de l'université

Cérémonie des docteurs honoris causa 2016

L’UPMC et Paris-Sorbonne décernent conjointement cette année pour la première fois les titres de docteur honoris causa. Ils rendent hommage à ces hommes et femmes ayant chacun fait progresser leur domaine et contribué à l'évolution de nos sociétés. L’UPMC et Paris-Sorbonne entretiennent ainsi une coopération sans frontière entre les chercheurs du monde entier.

 

Cérémonie des docteurs honoris causa le 11 octobre 2016 à 10h, sur invitation.

 

LES RECIPIENDAIRES :

MEDECINE

Birgit Arabin

Directrice du Conseil académique de médecine pré- et péri-natale, université Philipps de Marburg, fondatrice de la fondation Clara Angela, professeur à l’université de Witten/Herdecke et à l’université Humboldt de Berlin, Allemagne.

Sa première année d’études supérieures confirme sa vocation pour la médecine périnatale. Birgit Arabin a mené des recherches concernant la prévention de la naissance prématurée, la croissance fœtale, les grossesses gémellaires et plus récemment sur la grossesse abordée comme une période d’anticipation de la santé du futur enfant. Elle est membre de plusieurs organisations périnatales et a reçu de nombreux prix de revues scientifiques, y compris le WCPM, le Pfannenstiel, Haackert et le Pschyrembel Medals. Le professeur Arabin a fondé la société Dr. Arabin, dont les profits sont versés à la fondation Angela Clara, dédiée à la recherche et au développement en médecine périnatale. Elle encourage en particulier les étudiants et les résidents à mettre en place des projets créatifs.

SCIENCES

George Ellis

Professeur émérite de mathématiques, université du Cap, Afrique du Sud.

Considéré comme l’un des meilleurs théoriciens de la cosmologie, George Ellis a co-écrit en 1973 The Large Scale Structure of Space-Time avec Stephen Hawking, physicien de l’université de Cambridge.

Il remporte en 2004 le prix Templeton. De 1989 à 1992, il a été président de l’association internationale sur la relativité générale et la gravitation. Le professeur Ellis a aussi présidé l’association internationale pour la science et la religion. Il a également reçu l’Ordre de l’Étoile de l’Afrique du Sud des mains de Nelson Mandela en 1999. Il a par ailleurs été élu membre de la British Royal Society en 2007.

 

Alice P. Gast

Présidente de l’Imperial College de Londres, Royaume-Uni.

Avant d’être nommée à l’Imperial en septembre 2014, Alice Gast a été présidente de l’université Lehigh, en Pennsylvanie de 2006 à 2014. Elle a également été vice-présidente pour la recherche, rectrice adjointe et titulaire de la chaire Robert T. Haslam en ingénierie chimique au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de 2001 à 2006. Ses travaux de recherches portent sur le comportement des fluides complexes. Elle est co-auteur de nombreuses publications scientifiques et d’un manuel sur les phénomènes de surface et les colloïdes. Elle est, entre autres, membre du Conseil de recherche universitaire pour le ministère singapourien de l’éducation et du Conseil consultatif de la science mondiale et de l’innovation auprès du Premier ministre de la Malaisie. Elle est également envoyée des États-Unis pour la science dans le Caucase et en Asie centrale.

 

Michael O. Hengartner

Président de l’université de Zurich, Suisse.

Avant d’être nommé président de l’université de Zurich en 2013, Michael Hengartner a été durant cinq ans le doyen par intérim de la faculté des sciences de cette université et titulaire de la chaire Ernst Hadorn à l’Institut des sciences moléculaires de la vie à partir de 2001. Il a dirigé un groupe de recherche au Cold Spring Harbor Laboratory (États-Unis) de 1994 à 2001. Le professeur Hengartner est titulaire d’un doctorat du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et d’un Executive MBA de l’International Institute for Management Development (IMD) de Lausanne. Il a également été lauréat de prix pour ses recherches sur la base moléculaire de l’apoptose, parmi lesquels le prix national suisse Latsis. En 2010, il a reçu le prix du Crédit suisse pour le meilleur enseignement à l’université de Zurich.

 

Dusa McDuff

Titulaire de la chaire Helen Lyttle Kimmel et professeur de mathématiques au Barnard College, à l’université de Columbia, professeur émérite à l’université de Stony Brook, États-Unis.

Spécialiste de la géométrie symplectique et de la topologie, elle a écrit plus de 100 articles de recherche et est co-auteur, avec le mathématicien Dietmar Salamon, de deux manuels reconnus comme des références classiques dans son domaine : Introduction to Symplectic Topology et J-Holomorphic Curves and Symplectic Topology. Parmi ses nombreuses récompenses, elle a été la première à recevoir le prix Satter de la Société mathématique américaine. Elle est membre de la Royal Society tout comme de l’Académie nationale des sciences et de l’American Philosophical Society.

 

Cynthia E. Rosenzweig

Professeur au Barnard College et chercheur principale à l’institut Goddard de la NASA pour les études spatiales, États-Unis.

Le professeur Rosenzweig combine des modèles d’impact avec des modèles climatiques pour prévoir les résultats futurs des deux systèmes terrestres et urbains dans des conditions climatiques modifiées. Elle dirige le groupe sur les impacts climatiques à l’institut Goddard, elle est aussi pour l’ONU l’auteur principale chargée de la coordination du rapport d’évaluation du GIEC sur Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC). Elle est co-directrice du réseau de recherche sur le changement climatique urbain (UCCRN) et co-rédactrice du premier rapport d’évaluation de l’UCCRN axée sur les villes (ARC3). Cynthia Rosenzweig est fondatrice d’AgMIP, permettant d’évaluer l’état de modélisation de l’agriculture à l’échelle globale et les capacités d’adaptation de ces modèles. Elle a été nommée par la revue scientifique Nature comme l’une des « Nature’s 10 : dix personnalités importantes en 2012 ».

 

Richard Stallman

Fondateur de la Free Software Foundation, développeur du système d’exploitation GNU, Etats-Unis.

Militant des logiciels libres, Richard Stallman a lancé le projet GNU en 1984, afin d’offrir un système d’exploitation entièrement libre. Il a lancé le concept de copyleft et a écrit la General Public License (GPL) de GNU, qui est largement utilisé pour assurer aux utilisateurs finaux la liberté d’exécuter, d’étudier, de partager et de modifier le logiciel. « Linux » est en réalité le système d’exploitation GNU utilisant le noyau Linux, il est aujourd’hui le système d’exploitation de dizaines de millions d’ordinateurs. Richard Stallman a reçu de nombreux prix, y compris la Grace Hopper et le prix du logiciel système de la part de l’ACM, une bourse de la Fondation MacArthur, le prix EFF Pioneer, le prix Takeda Techno-Entrepreneurship for Social/Economic Betterment, et a été intronisé au temple de la renommée d’Internet.

 

Krishnaswamy VijayRaghavan

Secrétaire du département de la biotechnologie, ministère des sciences et technologies, Inde.

Le professeur Krishnaswamy VijayRaghavan est également professeur émérite et ancien directeur du Centre national des sciences biologiques (NCBS) à l’institut Tata de recherche fondamentale. Il a contribué à la mise en place et le développement du NCBS. Les recherches du professeur Krishnaswamy VijayRaghavan et de ses collaborateurs ont approfondi notre compréhension du système nerveux et du développement musculaire et démontré la façon dont ils contrôlent le mouvement. Krishnaswamy VijayRaghavan a reçu le prix Infosys en 2009 et Padma Shri en 2013. Il est membre de la Royal Society, et membre associé étranger de l’Académie nationale américaine des sciences. L’UPMC est fière de compter parmi ses docteurs honoris causa, Krishnaswamy VijayRaghavan, scientifique exceptionnel dont la qualité des recherches et l’investissement sans faille dans le développement de la recherche en biologie en Inde sont unanimement salués. Sa conviction que seule une recherche fondamentale d’excellence et interdisciplinaire nourrit les applications biotechnologiques doit être un modèle pour toute une génération de jeunes chercheurs, en Inde et bien au-delà.

ART, LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

Roger Bagnall

Directeur émérite de Leon Levy et professeur d’histoire ancienne, institut pour l’étude des Mondes Anciens, université de New York, États-Unis.

Spécialiste des aspects sociaux et économiques de l’histoire antique, Roger S. Bagnall a été professeur de grec, de latin et d’histoire à l’université de Columbia pendant 33 ans. Il a été doyen de la Graduate School des arts et des sciences et président du département d’histoire antique. Parmi ses nombreuses fonctions dirigeantes, il aura notamment été co-fondateur d’un consortium interuniversitaire pour le système d’information papyrologiques avancée. Roger S. Bagnall dirige également en Egypte les fouilles conjointes de l’université de New York et de celle de Columbia. Membre de plusieurs académies et associations, il est aussi l’un des rédacteurs de l’Encyclopédie de l’histoire antique.

 

Gro Harlem Brundtland

Ancienne Premier ministre de Norvège, envoyée spéciale pour le changement climatique pour l’ONU, Norvège.

Médecin de formation, Gro Harlem Brudtland a obtenu un diplôme en santé publique avant de faire carrière en politique. Après trois mandats de Premier ministre de Norvège entre 1981 et 1996, elle est nommée directrice générale de l’Organisation mondiale de la santéde 1998 à 2003. Elle est aujourd’hui l’un des fers de lance du développement durable au niveau international. Gro Harlem Brudtland a reçu le prix du leader politique de l’année par Scientific American pour avoir coordonné une réponse mondiale rapide à l’épidémie de SRAS en 2003. Membre des « Elders » depuis sa création et actuellement présidente adjointe, elle a siégé au Board de la fondation de l’ONU, a reçu la médaille de la fondation Thomas Jefferson en architecture et a été le premier récipiendaire du Prix Tang pour le développement durable.

 

Dmitrij Dobrovol'skij

Professeur de linguistique générale, Institut russe de langue de l’Académie russe des sciences et de l’université d’état de Moscou Lomonssov, Russie.

Dmitrij Dobrovol’skij est un chercheur de premier plan dans le domaine de la phraséologie. Ses recherches portent sur la théorie du langage figuré et la sémantique lexicale russe et allemande, la lexicographie, la linguistique cognitive et la linguistique de corpus. Il a publié des monographies telles que Kognitive Aspekte der Idiom-Semantik, Idiome im mentalen Lexikon, Figurative language: cross-cultural and cross-linguistic perspectives avec Elisabeth Piirainen, Studien zur deutschen Lexik, ainsi que de nombreux articles en cinq langues, et des dictionnaires monolingues et bilingues. Il est le co-auteur et co-rédacteur en chef de « Phraseology: An International Handbook of Contemporary Research ». Le professeur Dmitrij Dobrovol’skij est vice-président de l’association européenne de phraséologie, membre du conseil d’administration de l’association des études interculturelles allemandes, membre de l’association américaine et internationale de phraséologie pragmatique, de l’association de linguistique slave et de l’association de linguistique cognitive slave.

 

Vigdis Finnbogadóttir

Ancienne présidente de la République d’Islande (1980-1996), ambassadrice à l’Unesco, Islande.

Vigdis Finnbogadottir est la première femme au monde à être élue cheffe de l’État en 1980. Elle a exercé cette fonction jusqu’en 1996 au terme de quatre mandats consécutifs. Vigdís (comme on l’appelle en Islande) a étudié la littérature et le français à la Sorbonne dans les années 1960. Elle a ensuite enseigné le français, le théâtre et l’histoire du théâtre à l’université d’Islande. Elle a aussi dirigé la compagnie de théâtre de Reykjavík de 1972 à 1980. Vigdís Finnbogadottir a été membre du Comité consultatif pour les affaires culturelles dans les pays nordiques et présidente fondatrice du Conseil mondial des femmes dirigeantes au sein de l’école John F. Kennedy of Government. Elle est par ailleurs présidente désignée de la Commission mondiale de l’Unesco sur l’éthique des connaissances scientifiques et des technologies. Depuis 2008, elle est ambassadrice mondiale du théâtre.

 

Dany Laferrière

de l'Académie française, écrivain, Canada.

Contraint à l’exil, à 23 ans, Dany Laferrière, alors jeune journaliste quitte précipitamment Haïti pour le Canada. Il s’installe à Montréal où il devient ouvrier jusqu’à la sortie de son premier roman en 1985 (Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer) qui a rencontré un très grand succès. Son œuvre d’une vingtaine de romans, d’essais et de chroniques remporte de nombreux prix, dont le prestigieux prix Médecis, le grand prix de la ville de Montréal et le prix Carbet de la Caraïbe. Ses ouvrages ont été traduits en une quinzaine de langues dont l’anglais, le japonais et l’allemand. Ils ont aussi été adaptés plusieurs fois au cinéma. Plus récemment il a été nommé Officier de l’Ordre national du Québec, de l’Ordre national du Canada et Commandeur de la Légion d’honneur de France. Depuis décembre 2013, il occupe le fauteuil de Montesquieu à l’Académie française.

 

Anthony Lodge

Professeur émérite de linguistique française, de l’université Saint-Andrews, Royaume-Uni.

Expert en sociolinguistique historique gallo-romanes, Anthony Lodge est spécialisé à la fois dans l’évolution du français parisien depuis le XIIe siècle et les dialectes occitans du Moyen Âge. Récompensé par la bourse émérite Leverhulme en 2008, il a édité une partie des archives médiévales de Montferrand (Puy-de-Dôme, France) dont l’édition a été publiée par l’École des Chartes de Paris. Il est l’auteur de nombreux ouvrages en linguistique historique, dont : « Le Français, histoire d’un dialecte devenu langue et Une histoire sociolinguistique du français parisien. » Il a fondé « Le journal des études en langue française » et en est toujours l’un des rédacteurs.

En savoir plus

Les conférences scientifiques grand public



27/10/16