Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Les écosystèmes numériques français et mexicains s’engagent pour développer des collaborations bi-nationales prospères et opérationnelles

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Claire de Thoisy-Méchin
Attachée de presse,
tél. 01 44 27 23 34

courriel : claire.de_thoisy-mechin@upmc.fr

Les écosystèmes numériques français et mexicains s’engagent pour développer des collaborations bi-nationales prospères et opérationnelles

Sommet franco-mexicain pour l’innovation & l’entreprenariat

Paris, le 8 juin 2017. L’Institut national pour l’innovation et l’entreprenariat Mexicain (INADEM), Cap Digital, le pôle de compétitivité et de transformation numérique et l’université Pierre et Marie Curie (UPMC) ont réuni les acteurs de l’innovation numérique français et mexicains lors du sommet franco-mexicain pour l’innovation & l’entreprenariat, le 7 juin 2017, sur le campus de l’UPMC. Au cours de cette journée, les participants se sont engagés à renforcer leur collaboration et partager leurs méthodes de travail pour encourager des cycles d’innovation plus vertueux et efficaces.

 

Dans le cadre du Conseil Mexique-France de l’entreprenariat et l’innovation (COMFEI), créé en 2015 par l’INADEM et Business France pour promouvoir et renforcer les liens bilatéraux entre les écosystèmes entrepreneuriaux des deux pays, Cap Digital et l’UPMC ont organisé le premier sommet franco-mexicain pour l’innovation & l’entreprenariat.

 

Réunissant près de 100 entrepreneurs et acteurs pluridisciplinaires de l’innovation numérique des deux pays, ce sommet a permis aux écosystèmes respectifs de partager les bonnes pratiques et process d’innovations développés dans les deux pays. Ainsi, le « modèle français » de soutien public à l’innovation a inspiré la délégation mexicaine et lui a permis d’identifier les axes de développement à mettre en place pour dynamiser l’innovation numérique avec le soutien de l’INADEM. Résultat : des premières pistes ont été ouvertes pour ouvrir des terrains d’expérimentation concrets et délimités géographiquement. L’objectif : soutenir et tester des prototypes de mobilité urbaine et d’environnement connecté et développer de nouvelles politiques d’innovation sociale par l’entreprenariat, en s’appuyant notamment sur la formation aux métiers de demain. 30 entreprises et organisations françaises ont pu ainsi initier des relations avec les territoires, incubateurs, accélérateurs et investisseurs privés de tous les Etats de la République fédérale du Mexique.

 

Preuve que l’intelligence collective peut répondre au mieux aux défis de l’innovation numérique, cette journée de travail s’est conclue sur la rédaction d’un manifesto qui pose les premières pierres de collaborations prospères et opérationnelles pour la coopération entre territoires et entreprises. En marge de ce sommet franco-mexicain, la délégation mexicaine inaugure son stand à Futur en Seine, le festival de l’innovation numérique de Cap Digital. 18 start-up mexicaines y présenteront leurs projets durant les 3 jours du festival. « Cap Digital est fier de partager l’organisation d’un évènement d’une telle ambition avec l’UPMC, partenaire académique aux liens étroits avec le Mexique, déclare Patrick Cocquet, délégué général de Cap Digital. Ce sommet incarne à lui seul nos ambitions en matière de collaborations internationales : construire des ponts entre les écosystèmes d’entreprenariat et d’innovation, faciliter l’échange de bonnes pratiques et créer des collaborations solides au service de projets communs que porteront les investissements binationaux au profit de nos entrepreneurs respectifs. »

 

« L’UPMC, membre fondateur de Cap Digital, ajoute le vice-président Europe et partenariats internationaux de l’université, Serge Fdida, est un acteur majeur de l’innovation numérique, animé par la volonté d’insuffler un grand esprit d’entrepreneuriat chez ses étudiants. Nous avons engagé un partenariat stratégique avec le Mexique au travers de notre coopération avec l’Universidad Nacional Autónoma de Mexico (UNAM). La plus grande université du Mexique et d’Amérique latine a choisi d’établir en 2015* son antenne européenne à Paris, sur le site historique des Cordeliers, en partenariat avec l’université Pierre et Marie Curie et Paris-Sorbonne, qui fusionneront le 1er janvier 2018 pour devenir Sorbonne Université. De nombreuses collaborations ont déjà démarré. Le master international en sciences de la vision se lance en septembre 2017. Des échanges de 15 étudiants hispanistes et historiens français et mexicains ont lieu régulièrement entre les deux pays. Le master alimentation et culture alimentaire de Paris-Sorbonne avec des enseignants-chercheurs de l’UPMC a vocation à devenir international en partenariat avec l’UNAM. »

 

* Le Centre d’études mexicaines de l’UNAM a été inauguré le 30 mars 2015 pour sceller un partenariat stratégique privilégié entre l’UNAM et Sorbonne Universités.



09/06/17