Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Transfert de technologie et création d'entreprises

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

DGRTT

Tél : 01 44 27 26 48

Transfert de technologie et création d'entreprises

L’UPMC a été moteur de la création de la SATT Lutech dans le cadre du programme « Investissements d’Avenir ». Elle a délégué à Lutech la valorisation de son portefeuille de brevets et de technologies.

L’UPMC est aussi à la genèse de Quadrivium Ventures, société qui exerce une activité de sourcing, de service et de conseil auprès du fonds Quadrivium 1, fonds de capital investissement, doté de 56 M€, également créé à l’initiative de l’UPMC. Quadrivium1 est dédié exclusivement à l'amorçage de jeunes sociétés porteuses de projets technologiques innovants prioritairement issues, ou en lien, avec nos laboratoires.

 

Que fait la SATT Lutech ?

Lutech intervient sur l’ensemble des étapes du transfert de technologie : la détection des inventions et l’analyse des besoins du marché, la stratégie de propriété intellectuelle, la maturation (investissement dans une preuve de concept pour diminuer les risques technologiques, réglementaires et économiques), l’accompagnement du transfert vers l’industrie par la création de start-up ou la négociation de licences d’exploitation.

 

Qui sont les actionnaires de Lutech ?

L’UPMC, le CNRS, l’université de technologie de Compiègne, le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Institut Curie, l’université Panthéon-Assas, l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle et le groupe Caisse des dépôts.

 

En savoir plus sur le site de LutechNouvelle fenêtre

 

Que fait Quadrivium Ventures ?
Quadrivium Ventures a pour rôle d’animer et de susciter l’entreprenariat au sein des laboratoires et de détecter les start-up innovantes à fort potentiel et en phase d'amorçage. Quadrivium Ventures assure ensuite la continuité et le suivi avec le fonds d'investissement pour le capital d’amorçage de ces jeunes sociétés.

Qui sont les actionnaires de Quadrivium Ventures ?
UPMC Innovation (filiale de l’UPMC), le CNRS, la Fondation Voir et Entendre, la Fondation Pierre Gilles de Gennes, l'UTC, l'Université Paris-Sorbonne, l'INSEAD, l'Institut Curie, l'Université Panthéon-Assas et le MNHN.

En savoir plus sur le site de Quadrivium VenturesNouvelle fenêtre



Actualités» Toute l'actu
Aller à Nuisances électromagnétiques : de nouveaux matériaux pour quantifier les risques 15.12.2016

Nuisances électromagnétiques : de nouveaux matériaux pour quantifier les risques

Téléphones portables, Wi-Fi, bluetooth, appareils de sécurité ou de radio-identification, instruments de diagnostic médical… notre organisme est chaque jour un peu plus exposé à des ondes électromagnétiques émises par des appareils de communication en tout genre, ce qui pose un véritable problème de ...

Aller à Packaging, la vie en deux couleurs ! 15.12.2016

Packaging, la vie en deux couleurs !

Conservée au British Museum, la coupe de Lycurgue est un objet qui intéresse autant les historiens de l’art que les scientifiques. Selon l’orientation de l’éclairage, le verre change de teinte, passant du vert opaque au rouge translucide. Olivier Pluchery, maître de conférences UPMC et chercheur à l’institut ...

Aller à Les microalgues, sources de bien-être 25.10.2016

Les microalgues, sources de bien-être

Le laboratoire d’océanographie microbienne (LOMIC, UPMC/CNRS) et la société Microphyt se sont associés en 2014 pour créer le laboratoire de recherche commun OTARI (Ostreococcus tauri de la Recherche à l’Industrie). Objectif : développer une plateforme microalgale permettant la production à l’échelle ...