Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Jean-Marie Tarascon reçoit la médaille de l'innovation du CNRS

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

DGRTT

Tél : 01 44 27 26 48

Jean-Marie Tarascon reçoit la médaille de l'innovation du CNRS

Le chimiste Jean-Marie Tarascon, directeur du laboratoire « Chimie du solide et de l'énergie » (UPMC/CNRS/Collège de France), a conjointement reçu la médaille de l’innovation du CNRS avec la mathématicienne Raphaèle Herbin, le physicien Jean-Pierre Nozières et le biologiste Jamal Tazi.

 

Professeur au Collège de France et directeur du laboratoire « Chimie du solide et de l'énergie » (UPMC/CNRS/Collège de France), Jean-Marie Tarascon est spécialiste de l'électrochimie des solides. Il s'est d'abord illustré par sa recherche sur les supraconducteurs à haute température, puis le stockage électrochimique de l'énergie, pour devenir un des pionniers des batteries lithium-ion. Ses travaux visent à inventer de nouvelles technologies pour le stockage de l'énergie et ainsi mieux gérer les ressources en énergie de la planète. On doit à Jean-Marie Tarascon de nombreuses avancées dans la synthèse de nouveaux matériaux d'électrodes et d'électrolytes pour batteries, dans l'étude des mécanismes réactionnels du lithium et le développement de nouvelles configurations de batteries.

 

En 2011, Jean-Marie Tarascon a créé le réseau pour le stockage électrochimique de l'énergie RS2E, qui réunit 17 laboratoires académiques et 3 centres de recherche en technologies industrielles, et de nombreux industriels. Jean-Marie Tarascon est également à l'origine du développement des premières batteries sodium-ion et est l'inventeur de plus de 85 innovations brevetées, dont une vingtaine de licences.

Pour en savoir plus :

La médaille de l'innovation du CNRS, a été créée en 2011 pour honorer une recherche exceptionnelle sur le plan technologique, thérapeutique, économique ou sociétal.

 

Laboratoire « Chimie du solide et de l'énergie » (CNRS/Collège de France/UPMC)Nouvelle fenêtre

 

Crédits photo : Royal Society



16/05/17