Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

"Être soigné, c'est aussi être accompagné"

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Coordination du pôle vie et santé :

- Vincent Mouly
- Jacqueline Capeau
- Annick Clément
- Alain Chedotal
- Boris Zalc

Vie et santé

  • 1150 enseignants-chercheurs et chercheurs
  • 700 personnels d'appui à la recherche
  • 820 doctorants
  • 48 unités de recherche
  • 6 écoles doctorales

« Être soigné, c’est aussi être accompagné »

Corinne Isnard Bagnis, professeur à l'UPMC et enseignant-chercheur en néphrologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, propose depuis 2012 des ateliers de gestion du stress basés sur la méditation de pleine conscience pour les patients atteints de maladies chroniques.

 

Les patients atteints de maladies chroniques sont confrontés à de nombreuses situations sources d’angoisse telles que l’attente de résultats et les rendez-vous médicaux. En complément des traitements et soins médicamenteux, de nouvelles pratiques permettent de les accompagner pour surmonter ces difficultés quotidiennes. Elles rentrent dans le cadre de l’accompagnement thérapeutique du patient, un processus continu qui les aide à gérer au mieux leur vie avec la maladie. Dans ses ateliers, Corinne Isnard-Bagnis enseigne des exercices de méditation de pleine conscience. Elle explique que « la méditation permet de reprendre le contrôle sur son corps et ses émotions, pour ne pas se laisser envahir par le stress ». Cet entrainement mental inspiré de traditions ancestrales orientales est très développé aux Etats-Unis, notamment à Boston à l’école de Jon Zabat Kinn où la chercheuse a été formée. Mais « nul besoin d’être un expert pour assister à mes ateliers », rassure-t-elle. Les exercices qu'elle dispense sont accessibles à tous, quel que soit son niveau de handicap. « Il s’agit principalement de mobiliser sa capacité d’attention, de se concentrer sur l’instant présent de façon calme et lucide. Au-delà du bien-être mental et moral, beaucoup de patients affirment se sentir mieux physiquement, entre autre parce que ces exercices améliorent la qualité de leur sommeil. » Pour Corinne Isnard-Bagnis, ces ateliers sont des moments privilégiés qui contribuent à structurer une relation de soin, à remettre la personne au cœur du diagnostic et à l’aider à se réapproprier sa vie.

EN SAVOIR PLUS 

Corinne Isnard-Bagnis a participé à la conférence « (R)évolutions de l’écosystème santé »Nouvelle fenêtre du cycle de conférences "Pleine lumière sur la santé".
Prochain rendez-vous : le corps se met à nuNouvelle fenêtre, jeudi 20 avril à 18h sur le campus Jussieu.



24/02/17