Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Dorinne Desposito

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

DGRTT

Tél : 01 44 27 26 48

Dorinne Desposito, le diabète des souris et des hommes

Après sa thèse à l’UPMC, Dorinne Desposito, a traversé l’Atlantique pour poursuivre ses recherches sur certaines complications liées au diabète. Post-doctorante à l'university of southern California à Los Angeles, elle se donne trois ans avant de relever un nouveau défi professionnel.

Pouvez-vous nous présenter le sujet de votre thèse, et ce qui vous a conduit à traiter ce sujet ?

Dès le début de mon cursus en pharmacie, à l’université de Montpellier, j’ai orienté mes stages hospitalo-universitaires autour du thème du diabète. J'ai ensuite choisi l'option industrie et j'ai réalisé mon stage de fin d'étude en recherche pharmacologique. J’ai alors souhaité poursuivre vers la recherche, d’où mon choix de faire une thèse à l’UPMC. J’étudie le diabète et les complications vasculaires qui lui sont liées. Mes travaux de thèse portaient précisément sur le rôle du système kallicréine kinines1 dans les complications du diabète et plus particulièrement dans l'ischémie2 des membres inférieurs, la cicatrisation et l'ischémie cérébrale. J'ai travaillé sur différents modèles de souris représentatifs de ces complications. J'ai pu tester de nouvelles molécules qui activent ou inhibent le système kallicréine kinines.

Que représente pour vous l’UPMC ?

J’ai rejoint l’UPMC pour mon doctorat et je suis très heureuse de ce choix. C’est une université de niveau mondial, dynamique, à l’image de l’école doctorale. Elle est ouverte sur son environnement économique, et le monde du travail. Les journées entreprises auxquelles j’ai participé en sont l’illustration.

Que faites-vous aujourd’hui et quelles sont vos aspirations professionnelles pour la suite de votre carrière?

Après avoir soutenu ma thèse en septembre 2015, je suis entrée en post-doc à l'university of southern California à Los Angeles. Je cible toujours mes recherches sur les complications du diabète, grâce notamment à une bourse d’un an de la Société francophone du diabète. J'espère pouvoir rester dans mon laboratoire actuel pour au moins trois ans et rentrer ensuite en France. Tout dépendra des opportunités qui se présenteront !

 

1système peptidique avec de nombreux rôles notamment dans la régulation de la pression artérielle, la fonction cardiaque, la fonction rénale, la coagulation...

2diminution de l'apport sanguin artériel à un organe



13/06/16