Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Au large du Senegal, courant et conséquences ?

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Au large du Sénégal, courant et conséquences

Alban Lazar partage sa vie d’océanographe et de climatologue entre le campus Jussieu et Dakar. Ses travaux se concentrent sur l’étude des remontées d’eaux de fonds (upwelling) au large du Sénégal, leur impact sur le climat, la vie marine et le quotidien des populations locales. Il a pour cela contribué au développement d’une bouée laboratoire – Melax - qui pourrait bien être le point de départ d’un réseau d’observation à l’échelle de l’Afrique de l’ouest.

Alban Lazar a également participé au boum de l’océanographie dans cette région du globe en créant, avec l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, un nouveau département d’océanographie.

Comprenez en moins de deux minutes comment fonctionne la bouée observatoire Melax

Evaluez les enjeux sociétaux de l’étude de l’upwelling sénégalais

Découvrez comment Alban Lazar a développé ses activités d’enseignant-chercheur entre Paris et Dakar (photo cliquable)

En savoir plus :

Ecouter Alban Lazar sur RFI le 12 septembre 2015, dans l'émission c'est pas du vent.

Crédits photo : Pierre Kitmacher - direction UPMC communication



21/09/15