Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Réparation Curiosity

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A 350 millions de km de Mars, les ingénieurs du LATMOS réparent les instruments de Curiosity

A 350 millions de kilomètres de Mars, les ingénieurs du LATMOS (UPMC/CNRS/UVSQ/IPSL), leurs partenaires du CNES et des Etats-Unis, ont su réparer les deux analyseurs qu’ils avaient embarqués sur le robot Curiosity.

En janvier 2015, ChemCam et SAM qui contribuent à l’analyse du sol de la planète rouge et au succès de cette aventure technologique et scientifique, avaient connu quelques avaries. En cause : leur utilisation intense et les aléas climatiques martiens. Les scientifiques ont reprogrammé puis chargé la mise au point automatique du laser de ChemCam. Ils ont aussi mis en Âœuvre des séquences de diagnostic et de résolution d’anomalies du chromatographe de SAM. Ces pannes n’ont pas empêché Curiosity de poursuivre sa mission et le 11 mai 2015 tout était rentré dans l’ordre.

Depuis son atterrissage en août 2012, le rover a parcouru plus de 10 km à la surface de Mars et des preuves d’activité aqueuse ont été révélées. Il poursuit sa route vers le mont Sharp et continue de cataloguer les sédiments qui forment les roches de la planète rouge.

En savoir plus

Curiosity analyse les roches sédimentaires de Mars

Le communiqué de presse du CNRSNouvelle fenêtre

 

Crédit photo : par NASA/JPL-Caltech (NASA Image of the Day) [Public domain], via Wikimedia Commons



09/06/15