Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Nétrine-1 : de celle qui guide à celle qui attache

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Nétrine-1 : de celle qui guide à celle qui attache

Nétrine-1 est une molécule qui participe au guidage des axones pendant le développement du système nerveux. Depuis sa découverte en 1994, il est admis que la nétrine-1 est sécrétée au niveau d’une structure médiane, la plaque du plancher, et que sa diffusion établit un gradient attirant certains axones ventralement. Ce dogme vient d’être remis en cause par les équipes de Patrick Mehlen au Centre de recherche en cancérologie de Lyon et Alain Chédotal à l'Institut de la vision (IDV, UPMC/CNRS/Inserm) : l’absence de nétrine-1 à la plaque du plancher ne change rien au guidage de ces axones. Cette étude a été publiée le 18 mai 2017 dans la revue Nature.

 

Vignette : photo prise au niveau du tronc cérébral d’une souris dont l’expression de la nétrine-1 a été inactivée au niveau de la ligne médiane. La nétrine-1 (visualisée en magenta par immunomarquage) est fortement exprimée au niveau des ventricules et dans la glie radiaire. Noter l’absence de nétrine-1 au niveau de la ligne médiane. Les axones commissuraux (en vert ; immunomarquage anti-Robo3) croisent normalement la ligne médiane chez ce mutant. La nétrine-1 est également présente à leur surface (couleur blanche). © Juan Antonio Moreno Bravo et Alain Chédotal, Institut de la Vision

 

 

Schéma résumant le nouveau modèle d’action de la Nétrine-1. La Nétrine-1 (en magenta), produite par des progéniteurs situés au niveau de la zone ventriculaire, est transportée par leurs prolongements jusqu’à la surface du système nerveux où elle s’accumule. La présence de nétrine-1 permet l’ancrage de l’extrémité des axones commissuraux à proximité de la surface et facilite leur croissance vers la ligne médiane ventrale qu’ils traverseront ensuite. La nétrine-1 est aussi présente au niveau de la ligne médiane, mais contrairement à ce que postulait l’ancien modèle, elle ne diffuse pas dorsalement et n’est pas nécessaire au guidage ventral des axones commissuraux. © Alain Chédotal, Institut de la Vision

Pour en savoir plus :

Institut de la vision (IDV, UPMC/CNRS/Inserm) Nouvelle fenêtre

Centre de recherche en cancérologie de Lyon (CNRS/Inserm/Université de Lyon/Hospices Civils de Lyon-Centre Léon Bérard)

 

Référence :

Floor-plate-derived netrin-1 is dispensable for commissural axon guidance. Chloé Dominici, Juan Antonio Moreno-Bravo, Sergi Roig Puiggros, Quentin Rappeneau, Nicolas Rama, Pauline Vieugue, Agns Bernet, Patrick Mehlen et Alain Chédotal. Nature. 18 mai 2017. doi:10.1038/nature22331

 

Source : CBRS/INSB.



31/05/17