Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

CFA partenaires

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A voir

Année 2016/2017 :

Calendrier universitaireNouvelle fenêtre

Modalités de contrôle des connaissances :

MCC licenceNouvelle fenêtre

MCC masterNouvelle fenêtre

 

Scolarités :

Chiffres-clés

  • 10 mentions de licence
  • 10 mentions de master
  • 19 licences professionnelles

CFA partenaires

CFA UPMC, plus qu'un partenaire !

"Notre CFA intégré à l’université, pionnier en la matière, mise sur l’innovation permanente, en lien avec les besoins du marché". Entretien avec Denis Poulain, directeur du CFA UPMC.

 

Qu'est-ce que le CFA UPMC ?

D. Poulain : Le Centre de Formation d’Apprentis UPMC est le fruit d’un partenariat entre la Chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France, leader de la formation en apprentissage de la région Ile de France et l’UPMC, 1re université française. Lors de sa création, en 1991, et durant de longues années, ce fut une expérience unique : le seul CFA intégré à une université en France. Nous comptons près de 500 apprentis en 2015, avec comme objectif plus de 600 d’ici deux ans.

 

Quelles sont les formations proposées par le CFA ?

D.P. : Le CFA UPMC propose aux étudiants de poursuivre leurs études par la voie de l’apprentissage dans 3 pôles de compétence :

1/Le pôle Electronique, Informatique, Optique comprenant 3 licences professionnelles, 1 master parcours pro et la Filière d’ingénieur EI-2I Polytech Paris UPMC (cycle préparatoire technicien supérieur, cycle ingénieur).

2/ Le pôle Qualité, Environnement comprenant 4 licences professionnelles, 2 masters parcours pro

3/ Le pôle Statistiques : la 3e année des 3 filières de l’ISUP proposée à l’apprentissage.

 

Quels sont vos rapports partenariaux avec l'UPMC ?

D.P. : c’est important d’être au coeur de l’université, car nous bénéficions d’un contact permanent avec les enseignants et les jeunes. Nous recrutons les apprentis en commun avec l’UPMC. Toutes les décisions d’ouverture de filières sont le fruit d’un partage entre l’université et le CFA. L’UPMC assure la partie pédagogique et le CFA « tout ce qui est lien » avec les entreprises. Nos chargés relations entreprises coachent les jeunes dans leur recherche d’entreprise (établissement du CV, lettres de motivation, simulations d’entretiens de recrutement) et les accompagnent dans leurs démarches administratives. Pour que l’apprentissage demeure la meilleure voie d’insertion dans le monde professionnel d’aujourd’hui et de demain.

 

Le site du CFA UPMCNouvelle fenêtre

 

Le CFA Sup II Mécavenir : un partenaire industriel de pointe pour l’UPMC.

Le CFA Mecavenir a été créé en 1994 par la Fédération des Industries Mécaniques (FIM) et le conseil régional d’Ile-de-France, afin de former les futurs cadres de l’industrie, appelés à prendre part à tous les cycles de vie d’un produit industriel, depuis sa conception jusqu’à sa commercialisation et son recyclage. Dès 1996, un partenariat étroit a été créé avec l’UPMC, au travers de la création de deux DEUST (« Mécanique pour l’industrie » et « Marchés industriels européens »), qui ont évolué en 2001 en deux licences professionnelles en apprentissage : respectivement « Génie industriel : innovation et développement industriel » et « Génie industriel : chargé d’affaires international ». S’y est adjointe, en 2002, la création d’une 3e licence professionnelle : « Groupe motopropulseur et son environnement ». Ces filières sont largement soutenues par la profession et notamment par Renault. Les diplômes sont préparés conjointement dans les murs du CFA Sup II et de l’UPMC. Le partenariat entre les deux établissements a été conforté par la mise en place, en 2005, d’une formation d’ingénieur en apprentissage au sein de l’Ecole polytechnique universitaire de l’UPMC, en partenariat avec l’Institut des techniques d’ingénieur de l’industriel. Le recrutement a lieu à bac+2 sur dossier, entretien et test. Comme dans tous les cursus en apprentissage, les admissibles sont définitivement admis lorsqu’ils ont signé un contrat d’apprentissage avec l’un des 1 000 partenaires industriels, PME comme grands groupes, du CFA. Le taux de réussite aux examens est de plus de 80% pour l’ensemble des filières et le taux de placement des diplômés est proche de 100%. Bref, un partenaire de pointe pour l’UPMC !

Le site du CFA MécavenirNouvelle fenêtre

Le CFA AFI 24, un partenaire privilégié pour 5 filières en apprentissage de l’UPMC

Le CFA AFI 24 Ile-de-France, qui dépend de l’organisme gestionnaire AFI 24 (Union des Industries Chimiques Ile-de-France), est depuis 2002 l’un des partenaires privilégiés de l’UPMC pour ses filières en apprentissage dans le secteur de la chimie : - les 3 licences professionnelles Métiers de la biotechnologie, Métiers de la chimie de formulation et Métiers de la chimie organique, - ainsi que les 2 spécialités de master Chimie de Paris centre et Marketing de la santé. « L’AFI 24 étant un CFA hors murs, toutes ces formations sont dispensées dans nos locaux, avec l’appui des entreprises du secteur, à des apprentis que nous avons sélectionnés en commun avec l'université », explique Gérard Lhommet, professeur à l’UPMC et responsable des diplômes de chimie en apprentissage. Le lien étroit entre le CFA et l’université, assuré par Gilles Serrure chargé de mission à l’AFI 24, permet des apports pédagogiques intéressants répondant à des attentes concrètes des entreprises. Ainsi, dans chacune des filières, est intégrée une unité d’enseignement Hygiène, sécurité, environnement et qualité, au terme de laquelle tous les apprentis passent le brevet de secouriste. Conscient des fortes exigences du secteur en matière de maîtrise de l’anglais, le CFA leur fait passer le TOEIC. « Nous sommes des concentrateurs de besoins des entreprises », confirme Ludovic Devoldère, directeur général de l’AFI 24. A l’AFI 24, comme à l’UPMC, l’apprentissage est vu comme le sas parfait entre université et entreprise. Pari gagnant : les diplômés enregistrent un taux de 94% d’insertion six mois après leur sortie.

Le site du CFA AFI 24Nouvelle fenêtre

La licence professionnelle "Responsable maintenance et environnement pour l'immobilier et l'hôtellerie", préparée main dans la main avec le CFA Faculté des métiers de l’Essonne.

C’est avec le CFA Faculté des métiers de l’Essonne que l’UPMC propose l’une de ses filières en apprentissage, la licence professionnelle « Responsable maintenance et environnement pour l'immobilier et l'hôtellerie ». La Faculté des métiers est un établissement créé à l’initiative de la Chambre de commerce et d’industrie et de la Chambre des métiers et de l’artisanat de l’Essonne. Issu de la fusion, en janvier, 2006, des CFA Francis Combe (Artisanat), IFFA (Tertiaire) et AIFT (Industrie), elle accueille aujourd’hui plus de 3 000 jeunes, sur plus de 60 formations différentes, du CAP à bac+3. Parmi celles-ci, la licence professionnelle Maintenance hôtelière et immobilière de l'UPMC. « A l’origine de cette licence, une sollicitation du groupe ACCOR, leader mondial de l’hôtellerie, précise Alain Bao, directeur du pôle industrie, (ex CFA AIFT). Pour répondre à cette demande, nous avons monté de toutes pièces, main dans la main avec l’UPMC, un référentiel de formation avec ACCOR ». Le recrutement des sections d’une quinzaine d’apprentis se fait par le biais d’une commission paritaire CFA/UPMC, en étroite collaboration avec les entreprises partenaires (essentiellement les hôtels du groupe ACCOR). « Ce partenariat constitue un échange très riche en matière d’ingénierie pédagogique, apprécie M. Bao. L’université nous enrichit sur le plan de l’enseignement des matières fondamentales, tout en nous apportant son image prestigieuse. De notre côté, nous apportons nos plateaux techniques et nous lui communiquons notre savoir faire sur la relation entreprises ». Résultat : des apprentis qui, au terme de leur contrat d’apprentissage d’un an, deviennent rapidement responsable ou adjoint au responsable technique d’un hôtel. Des professionnels à la pointe des exigences du secteur, notamment en matière de traitement et d’optimisation de l’énergie.

Le site du CFA Métiers de l'EssonneNouvelle fenêtre

CFA ITESCIA : un partenaire à la pointe pour l’UPMC et le master 2 Réseaux

Créé en 1988 par la société Siemens et la chambre de commerce et d’industrie de Versailles Val d’Oise/Yvelines, l’école supérieure d’informatique ITIN, dont les locaux sont basés à Cergy-Pontoise (Val d’Oise), est l’un des tous premiers centres de formation d’apprentis (CFA) de l’Hexagone à avoir introduit l’apprentissage dans des formations d’enseignement supérieur. Aujourd’hui devenu ITESCIA, il compte, à ce jour, huit formations supérieures en informatique, réseaux et systèmes d’informations, du bac+2 à bac+5, assurées pour certaines en partenariat avec des Universités partenaires. L’UPMC est la première université à avoir fait alliance avec le CFA ITIN, dès 1996. De ce rapprochement est née une formation en alternance qui vient d’accueillir sa 12e promotion : le master 2 sciences et technologies, mention informatique et spécialité réseaux. Cette filière accueille chaque année une quarantaine d’étudiants séduits par la formule de l’alternance. « Ils alternent, tout au long de l’année, des périodes de deux mois de cours et d’immersion en entreprise, indique Kim-Loan Thai, maître de conférences à l’UPMC, responsable de la spécialité réseaux du master Informatique. Des cours sont spécialement aménagés aux mois de juin et de juillet pour leur permettre de boucler le programme. » D’un point de vue organisationnel, les cours ont à la fois lieu sur le site de Jussieu et dans les locaux du CFA. Cinq unités d’enseignements à vocation professionnelle pratique et technique, dont l’UE conduite de projets et l’UE mise en oeuvre de transmissions multimédia, sont directement prises en charge par le CFA et assurées par des professionnels, ingénieurs, consultants ou chercheurs, tous à la pointe dans leur spécialité. « Il existe une parfaite complémentarité entre le CFA et l’UPMC, se réjouit Alain Gourdin, ancien directeur opérationnel de l’ITIN. De notre côté, notre ancrage professionnel, avec notre réseau de 600 entreprises partenaires, nous permet de fournir un enseignement pro parfaitement adapté aux besoins du marché et aux dernières évolutions technologiques et d’aider les étudiants à trouver une entreprise les accueillant comme apprentis. De son côté, l’UPMC diffuse des connaissances de très grande qualité sur les ‘’fondamentaux’’ comme les protocoles sous-jacents aux réseaux télécoms, par exemple. Les étudiants ressortent avec un bagage théorique extrêmement solide. » Le résultat de cette parfaite alliance est un excellent taux d’insertion professionnelle des diplômés : la très grande majorité des apprentis décrochent un CDI avant même l’obtention de leur diplôme, soit dans leur entreprise d’accueil (pour 30 à 60% d’entre eux selon les années), soit dans une autre société intéressée par leurs compétences et leur expérience.

Le site du CFA ITESCIANouvelle fenêtre

CFA LEEM Apprentissage

Les entreprises du médicament au travers de l'Observatoire des métiers et des compétences ont mis en lumière les besoins de renouvellement des compétences se faisant jour avec les départs en retraite massifs à partir de 2010. Devant les besoins croissant de la branche dans des domaines où l'apprentissage s'exprime le mieux, les entreprises du médicament ont décidé d'ouvrir un Centre de formation d'apprentis en Ile-de-France : Le CFA Leem Apprentissage Ile-de-France. Ce CFA, entièrement dédié aux formations spécifiques du secteur, ouvert depuis septembre 2007, confirme la volonté des entreprises de la branche de développer les formations dont a besoin l'industrie pharmaceutique à tous les stades du cycle de vie du médicament : recherche, développement, production et commercialisation. Utilisant toutes les possibilités offertes par ce système de formation initiale alternée, le Leem Apprentissage développe des formations avec l'aide d'établissement de formation ayant déjà des compétences pédagogiques vis à vis de la formation proposée et signe des conventions avec des établissements d'enseignement supérieur. L'UPMC, avec laquelle la préparation de la licence professionnelle "métiers de la recherche clinique" est assurée, permettra de former les futurs attachés de recherche clinique des entreprises du médicament et de contribuer à créer, à développer des médicaments nouveaux à usage humain. Le CFA assure la recherche d'entreprise en lien avec l'établissement d'enseignement, vérifie en permanence la qualité du projet de formation par apprentissage, les liens relationnels indispensables entre l'établissement d'enseignement, les entreprises et les apprentis pour que l'apprentissage soit une réussite.

Le site du CFA LEEMNouvelle fenêtre