Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Le corps se met à nu

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Recevez nos informations

La direction de la culture de l'UPMC organise tout au long de l'année des évènements culturels sur les sites de Jussieu et des Cordeliers.

Pour recevoir régulièrement des informations sur ces événements, envoyez-nous un courriel avec vos prénom, nom et adresse mail à info.culture@upmc.fr.

 

Nous vous ...

» En savoir +

Contact

Direction de la culture
UPMC - BC 603
4, place Jussieu 75252 Paris cedex 05
Tél. : 01 44 27 21 00
info.culture@upmc.fr

  • Directrice par intérim : Sophie Cluet
  • Chargée de mission Science-Société : Cécile Nécol tél. 01 44 27 29 13
  • Chargée de mission Patrimoine scientifique et médical : Frédérique Andry-Cazin tél. 01 44 27 35 70

Pleine lumière sur la santé – « Le corps se met à nu »

 Sciences à cOEur saison 9


Jeudi 20 avril 2017 à 18h

UPMC - Amphithéâtre 25
4 place Jussieu, 75005 Paris


Inscriptions en ligneNouvelle fenêtre conseillées

Le corps se met à nu

Le corps fascine. Il est tantôt objet de recherche, tantôt sujet d’inquiétudes, souvent le reflet des codes de nos sociétés et de nos perceptions du « normal et du pathologique ». Comment était envisagée la médecine dans l’Antiquité et comment a-t-elle évolué à travers l’Histoire ? Comment s'organise la recherche pour relever le défi majeur du vieillissement de la population ? Ce deuxième grand rendez-vous lèvera le voile sur le corps, objet d’étude scientifique mais également historique, anthropologique, et même philosophique. Des regards croisés pour une lecture du corps sous toutes ses formes.

Avec la participation de :

Claire Crignon, maître de conférences en philosophie à l’Université Paris-Sorbonne, chercheuse dans l’équipe « Métaphysique. Histoires, transformations, actualité », Bernard Devauchelle, Chef du Service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie du CHU d’Amiens, Véronique Boudon-Millot, Directrice-adjointe du laboratoire « Orient et Méditerranée » (CNRS/Paris-Sorbonne/Panthéon-Sorbonne/EPHE/Collège de France), Jacqueline Capeau, professeur des universités – praticien hospitalier au centre de recherche Saint-Antoine (UPMC/INSERM), Alain Epelboin, chercheur au laboratoire Eco-anthropologie et Ethnobiologie (MNHN/CNRS/Université Paris-Diderot).

 

Une rencontre animée par Daniel Fiévet, journaliste scientifique sur France Inter.


Suivez en live la rencontre sur la page facebook de l’UPMCNouvelle fenêtre !

Véronique Boudon-Millot

Véronique Boudon-Millot, directrice de recherche au CNRS et directrice du laboratoire « Orient & Méditerranée » (Université Paris-Sorbonne/Université Panthéon-Sorbonne/CNRS/EPHE/Collège de France/Musée du Louvre)

Actuellement directrice du laboratoire du CNRS « Orient & Méditerranée » à l'université Paris-Sorbonne, Véronique Boudon-Millot est responsable à l'intérieur de ce vaste ensemble (150 chercheurs, enseignants chercheurs et personnels d'appui à la recherche) d'une équipe travaillant sur la médecine antique.

Elle-même spécialiste de médecine antique, Véronique Boudon-Millot a consacré ses travaux aux deux grands médecins, Hippocrate (5e s. avant notre ère) et Galien de Pergame (2e s. de notre ère). À travers les manuscrits, les traductions et les commentaires auxquels leurs Âœuvres ont donné lieu depuis la fin de l'Antiquité jusqu'au Moyen âge et la Renaissance, elle s’attache à la façon dont leurs écrits nous ont été transmis et comment ils ont été lus, compris et commentés non seulement en grec mais aussi en arabe et en latin.

 

Pour en savoir plus :

Laboratoire « Orient & Méditerranée »Nouvelle fenêtre (Université Paris-Sorbonne/Université Panthéon-Sorbonne/CNRS/EPHE/Collège de France/Musée du Louvre)
L’équipe « Médecine grecque »Nouvelle fenêtre
La page de Véronique Boudon-MillotNouvelle fenêtre

Liens et ressources utiles :
- Bibliothèque numérique Medic@ : « Galien, Marc Aurèle et la thériaque »,Nouvelle fenêtre

- CommentairesNouvelle fenêtre sur le blog des éditions Les Belles Lettres,

- Article « Vésale lecteur de Galien et d'Hippocrate »Nouvelle fenêtre sur le site de la BIU Santé (Pdf),

- Intervention de Véronique Boudon-Millon « La médecine corps et âme : Galien de Pergame »Nouvelle fenêtre au cours de la Journée de la solidarité humaine 2014, Médecine du corps, médecine de l’âmeNouvelle fenêtre sur le site de la fondation Ostad-Elahi (texte et vidéo)

- « La médecine du sport chez Galien : corps athlétiques, corps sains, corps malsains »Nouvelle fenêtre, thèse de doctorat de Édouard Felsenheld, sur le site de l'Université Paris-Sorbonne.
- Armelle Debru, « Le corps respirant. La pensée physiologique chez Galien »Nouvelle fenêtre. Compte-rendu de Véronique Boudon-Millot. Revue des Études Grecques. Année 1997, vol. 110, n°1, pp.267-268.
- Colloque « La dissection médicale »Nouvelle fenêtre, Maison de la Recherche, novembre 2013 sur le site de l'Université Paris-Sorbonne (Pdf).
- Œuvres médicales et philosophiques de GalienNouvelle fenêtre.
- Penser et représenter le corps dans l'AntiquitéNouvelle fenêtre. Francis Prost et Jérôme Wilgaux (dir.). Éd. Presses universitaires de Rennes, collection Histoire, 2006.

Image V. Boudon-Millot D.R.

Jacqueline Capeau

Jacqueline Capeau, Professeur émérite à la Faculté de Médecine et à l’UPMC

Après une double formation médicale et scientifique, Jacqueline Capeau devient enseignante en biochimie-biologie cellulaire. Ses recherches portent sur le diabète et la résistance à l’insuline, puis sur les atteintes métaboliques des sujets infectés par le VIH. Elle devient responsable du Centre de recherche Saint-Antoine et du service de biochimie à l’hôpital Tenon. Elle est actuellement chargée de mission pour la recherche biomédicale et pour le programme européen EIT Health à l’UPMC. Jacqueline Capeau est chargée de mission au sein du pôle « Vie et santé » de l’UPMC.

Pour en savoir plus :
- Le Centre de recherche Saint-AntoineNouvelle fenêtre
- Le pôle « Vie et santé » de l’UPMC
- Le programme européen EIT HealthNouvelle fenêtre
À lire : « Le Sida, il me fait vieillir ! »
Image J.Capeau D. R.

 
Claire Crignon

Claire Crignon, maître de conférences en philosophie à l’université Paris-Sorbonne, chercheuse dans l’équipe « Métaphysique. Histoires, transformations, actualité »

Les travaux de recherche de Claire Crignon portent la pensée médicale de la période moderne, plus particulièrement sur l’observation et l’explication des maladies de l’âme (mélancolie, folie) et du corps. Son objectif est de montrer le rôle déterminant qu’ont joué la pensée médicale et la pratique de l’observation médicale dans l’émergence d’une réflexion sur la nature de l’homme, sa spécificité et sa diversité. Quel est l’impact de cette réflexion pour appréhender des questionnements contemporains comme : la question de la prolongation de la vie, le rapport entre santé et environnement, le statut de la médecine (science, art ?) et le rapport entre incertitude, diversité et tolérance.

Pour en savoir plus :
- UFR de philosophie de l’université Paris-SorbonneNouvelle fenêtre
- Bibliothèque numérique Medic@. L'anthropologie médicale, de l’Âge classique aux LumièresNouvelle fenêtre
- Locke médecin - Manuscrits sur l’art médicaNouvelle fenêtrel. Claire Crignon. Classiques Garnier, 2016.
- Je ne veux pas vieillirNouvelle fenêtre. Claire Crignon-De Oliveira, Illustrations de Juliette Binet. Gallimard jeunesse, 2010.
- Page de Claire CrignonNouvelle fenêtre
Image C.Crignon D. R.

Bernard Devauchelle

Bernard Devauchelle, chef du service de chirurgie maxillo-faciale au CHU Amiens-Picardie et Président de l’institut « Faire Faces »
Le Professeur Bernard Devauchelle est chirurgien des hôpitaux, en chirurgie maxillo-faciale et reconstructrice de la face. Auteur de la première « greffe de visage », il a créé en 2009 l’Institut « Faire Faces » où recherche et enseignement sont dévolus à la défiguration : robotique, ingénierie tissulaire, microchirurgie, biomatériaux substitutifs, sciences humaines et sociales. Il a codirigé les livres La fabrique du visage et Transplanter, et est responsable de l’équipe de recherche CHIMERE et pilote la FHU SURFACE.

Pour en savoir plus :
Institut Faire Faces (IFF)Nouvelle fenêtre
Image B.Devauchelle D. R.

Alain Epelboin

Alain Epelboin, chercheur au laboratoire « Éco-anthropologie et ethnobiologie » (EAE, CNRS/MNHN/Université Paris Diderot), médecin anthropologue et vidéaste

Ethnologue, médecin et vidéographe, Alain Epelboin est spécialisé dans les domaines de l'anthropologie du corps, de la santé, de la maladie, du malheur et du « guérissage ». Sa démarche théorique est anthropologique et multidisciplinaire (anthropologie sociale et culturelle, éco-anthropologie, histoire, psychologie clinique et sociale, éthologie, etc.), marquée par des allers et retours incessants entre les ethnosciences (ethnolinguistique, ethnomédecine, ethnobotanique, ethnozoologie, ethnopharmacologie, ethnoécologie, ethnomusicologie, etc.) et les sciences biomédicales (clinique, épidémiologie, biologie humaine, santé publique, etc.).

Depuis 1972, Alain Epelboin a effectué de nombreux séjours de terrain (Togo, Mali, Sénégal, RCA, Congo, RDC, Angola, Gabon...). Il intervient en tant qu’ethno-psycho-médecin dans divers services hospitaliers parisiens et services de protection maternelle et infantile à propos de malades originaires d’Afrique subsaharienne. Il est également chargé de cours d’anthropologie médicale dans des universités françaises et des cycles de formations professionnelles de soignants.

Consultant OMS pour les épidémies de maladie à virus Ebola et Marburg depuis 2003, il est membre du comité international d’urgence Ebola de l’OMS et du comité scientifique Ebola AVIESAN.

Responsable de la vidéothèque anthropologique « SMM » (santé, maladie, malheur) CNRS-MNHN, Alain Epelboin est rédacteur en chef du Bulletin de la Société de pathologie exotique. Il a été co-commissaire scientifique de nombreuses expositions, notamment à l’Institut du monde arabe et au Musée de l’homme.

Pour en savoir plus :
Éco-anthropologie et ethnobiologie Nouvelle fenêtre(EAE, CNRS/MNHN/Université Paris Diderot)
La vidéothèque anthropologique « SMM » (santé, maladie, malheur)Nouvelle fenêtre CNRS-MNHN

 

Crédit photos conférenciers : UPMC / Pierre Kitmacher

 

Retour au programme général de Sciences à Coeur saison 9Nouvelle fenêtre

 



30/03/17