Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

La science, quels métiers ! Jean-Michel Isac, mécanicien en physique quantique

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Recevez nos informations

La direction de la culture de l'UPMC organise tout au long de l'année des évènements culturels sur les sites de Jussieu et des Cordeliers.

Pour recevoir régulièrement des informations sur ces événements, envoyez-nous un courriel avec vos prénom, nom et adresse mail à info.culture@upmc.fr.

 

Nous vous ...

» En savoir +

Contact

Direction de la culture
UPMC - BC 603
4, place Jussieu 75252 Paris cedex 05
Tél. : 01 44 27 21 00
info.culture@upmc.fr

  • Directrice par intérim : Sophie Cluet
  • Chargé de mission Science-Société : Pierre Chirsen tél. 01 44 27 29 13

La science, quels métiers ! Jean-Michel Isac, mécanicien en physique quantique

Avec ses trois prix Nobel, le laboratoire Kastler Brossel (LKB : UPMC/CNRS/ENS/Collège de France) est considéré comme l’un des plus prestigieux laboratoires de physique quantique en France. Depuis les tests fondamentaux de la théorie quantique jusqu’aux applications, ses équipes couvrent un large éventail de sujets de recherche tels que les gaz quantiques, l’optique, les atomes et la lumière. Le matériel exceptionnel du laboratoire, à la pointe en termes de technique et de précision, est entretenu et amélioré au quotidien par une équipe menée par Jean-Michel Isac, responsable technique du laboratoire et directeur technique du département de physique de l’ENS.

Après des études de mécanique dans les Hautes-Pyrénées, Jean-Michel Isac s’installe à Paris pour travailler en tant que mécanicien à l’école nationale supérieure d’arts et métiers. « J’ai passé 14 ans dans cette école puis j’ai décidé de passer un diplôme d’ingénieur d’études en cours du soir via le CNAM », se souvient-il. Il concrétise ce projet professionnel en rejoignant le laboratoire Kastler Brossel en 2006. Responsable d’une équipe de trois électroniciens, trois mécaniciens et un ingénieur opticien, il crée avec eux des prototypes qui servent aux campagnes de mesure des chercheurs du LKB et les fait évoluer. « L’interaction avec les chercheurs est passionnante. J’ai le sentiment de participer pleinement à leurs recherches et à leurs découvertes », explique-t-il. Cette proximité permet un échange de connaissances qui n’a de cesse d'enrichir leurs métiers respectifs. « J’analyse les besoins et fabrique avec mon équipe des pièces sur mesure : bobines électromagnétiques, systèmes électroniques et mécaniques… » L’une des fraiseuses de son atelier lui permet par exemple d’usiner des pièces de l’ordre du micron (0,001 millimètre !).

De renommée internationale, le LKB amène aussi Jean-Michel Isac à fabriquer des pièces dont l'utilité dépasse le cadre du laboratoire, tels que le projet européen de détection d’ondes gravitationnelles Virgo.

 

© Pierre Kitmacher - UPMC

En savoir plus

Les chercheurs du laboratoire Kastler Brossel seront présents sur le village des sciences pour présenter leurs thèmes de recherche autour de la physique quantique et de ses applications : site de la fête de la scienceNouvelle fenêtre

Site du LKBNouvelle fenêtre



13/10/17